AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Rage De Dire...^^

Aller en bas 
AuteurMessage
La-Matrice
Petit zérisson.
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : Le 9-4 représente, gros, les mecs au r'gard louche...^^
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: La Rage De Dire...^^   Mar 27 Sep 2011 - 20:56

...

1.. 2...

Putain, 5 ans, c'est loin...

2006, tout le monde se souvient ? Le coup de boule de Zidane dans la tronche à Materazzi ? C'était l'époque des matches pourris par des connards qui n'avaient rien à foutre sur un terrain de foot... De ces mecs puants et crasseux sur lesquels j'ai eu l'occasion de vomir... De ces mecs pas nets qui ont l'esprit plein de merde et qui peuvent faire le salut fasciste quand ils marquent un but... 2006, C'était encore Gilardi qui commentait les matches sur TF1...

2006... Dans cette France Villepinisée... Une France où rien n'a véritablement changé, même si entre temps, on était plusieurs milliers dans les rues à leur dire qu'on n'en voulait pas de leurs réformes de merde, et encore moins de leur constitution... Une France où, quand vous avez le malheur de dire ce que vous pensez et de le faire savoir en occupant la rue, vous pouvez vous faire bastonner par les CRS... Et être conchiés par toute une partie du pays qui considère que vous n'êtes qu'une bande de branleurs assistés endoctrinés dans la chienlit soixhante-huitarde et dans le droit de faire grève... En 2006 t'avais les mêmes facs bloquées qu'en 95... D'ailleurs j'sais pas si vous êtes allés faire un tour sur Youtube ou Dailymotion, mais vous verrez plein de vidéos d'anti-blocages, d'anti-grèvistes... Bref, de ce ramassis de raclures qui est capable d'applaudir quand les forces de l'ordre délogent les grévistes à coups de tonfa et de gaz lacrymogène...

2007... Bon, bah on s'était dit que c'était peut-être le bon moment pour faire changer les choses, nan ?
Y en a bien un qui a changé, c'est le président... Chirac laissant sa place à Sarko, élu sur un hold-up idéologique et un ratissage en règle dans l'électorat FN... Le duel Sarko-Le Pen que j'attendais n'eut pourtant jamais lieu. Pour autant on a été 53 % à voter Sarko... C'est sûr qu'en s'y mettant tous ensemble, tout devenait tellement possible que même ça, c'est arrivé...

Sarko président ? C'est pas possible !!!

Et puis y a tout ceux qui se sont dit que ça pouvait pas être possible... Ces gens, qui, les soirs d'élection, redonnent à Paris le visage d'une révoltée... Ca fleurait bon les routes dépavées et les barricades, du moins, jusqu'à ce que les plus enragés soient chassés par la police... Et puis y a aussi ceux qui pensaient pas que c'était possible, qu'on pouvait aller encore plus loin dans la connerie... Et pourtant, si, la L.R.U....
Quand on se retrouve avec autant de gens dans la rue, autant de facs bloquées, autant de monde en A.G. et parfois des connexions entre divers corps de métiers et des convergences de lutte qui s'était mises petit à petit en place... Est-ce à considérer que tous ces contestataires sont des abrutis qui n'ont rien compris au film et qui se sont contentés de gueuler sans comprendre la loi ? J'pense pas...

2007, Dans une France sarkozyfiée, tombée dans les affres d'une hyper présidence bling bling, où l'on sent l'effluve délicieusement gerbante d'inspirations poutinienne et / ou berlusconienne... 2007...
Putain que c'est bon, la France... Dans les troquets du coin de ta rue, tu peux entendre des imbéciles te faire l'apologie du racisme "normal" et la démonstration de leur connerie ordinaire évidente...
Me risquerais-je à penser que ces gens-là sont des abrutis ? Oui, et non... Non, parce que je me dis qu'on ne peut pas franchement les blâmer, et parce que - peut-être - ils sont aussi dégoûtés que moi... Mais oui, quand même, parce que je me dis que s'informer et essayer de comprendre ce n'est pas encore interdit, que je sache !^^
2007 est un putain de millésime amer. Cette année-là, le vin avait un goût acide et sentait fort le cuir de rangers...

2008... Bah nan, on s'était dit que c'était pas possible, mais pourtant, les évènements nous ont montré que ça pouvait pas être impossible... La crise... Elle a été subite, inattendue, elle a fait mal, et elle n'a pas fait le voyage toute seule... Les uns de deviser sur d'éventuelles erreurs commises lors de la gestion des banques et de leur capitaux, les autres de penser une fois de plus qu'à force d'en vouloir tant et plus, ceux qui nous tiennent par les bourses et les cordons qui vont avec nous ont mis dans une belle merde... Un putain de joyeux merdier auquel personne ne comprend rien, une sombre fumisterie financière où ceux qui s'en sortent sont toujours ceux qui pigent le mieux le truc, quoi...
Oserais-je penser que le peuple a trop longtemps refusé d'ouvrir les yeux et de faire en sorte que ces mecs-là ne fassent pas n'importe quoi avec notre fric, et qu'ils se tiennent à carreau ? Peut-être un p'tit peu...

'Savez, des mecs comme Maddoff... De ces mecs sales et vicelards qui te vendent tellement bien la came que tu vois rien arriver, quoi, le pauvre trimard qui passe toute ta vie à bosser comme un gland pour engraisser ces gros lards...

Dans tous les cas, c'est la même : Donc, on vous explique que les marchés sont tendus en raison d'évènements internationaux de différentes portée, souvent de nature politique ou géopolitique. Et puis, on vous parle d'investisseurs... Qui sont ces gens ? Des gens - normalement - qui investissent du fric. Donc, des gens qui placent leur pognon en bourse et qui s'attendent, naturellement, à faire une plus-value, un retour sur investissement et si possible en marges bien grasses... Mais l'investisseur peut être exigent, et pour que ses marges soient aussi grasses que les grailles qu'il se tape tous les midi, que les entreprises dans lesquelles il a placé son fric fassent un maximum de profit avec un minimum de pertes (et de dépenses, ça va de soi)... On vous dit que les marchés sont frileux, que les pays de l'OPEP peuvent serrer les vannes du pétrole si, sur le plan international, ça commence à sentir la chenille brûlée d'un AMX 30... La guerre, l'incertitude politique, la montée du terrorisme... Bien sûr, ça peut affoler les marchés, (et donc les investisseurs ) ! Pour autant, pendant une guerre ou une campagne terroriste, ceux qui te vendent de la sécurité et du flicage à tour de bras, eux, ils tirent leurs marrons du feu... Et puis il y a la concurrence féroce... C'est à celui qui vendra le plus, fera rentrer le plus, en perdra le moins, et pour ça, forcément, il faut pas avoir des travailleurs trop revêches et trop bien informés... Autant faire bosser les gosses dans les pays pauvres, ça coûte pas cher et ça rapporte gros... Et pis c'est pas un jeune somalien de 10 ou 12 piges, voire moins, qui se taperait Répu - Nation" pour contester un plan de licenciement...

Du coup, tous ces grands groupes plein de fric préfèrent délocaliser en Off Shore... C'est ce qui se passe dans les centres d'appel. Pourquoi aller se faire chier à payer des salariés français au SMIC quand tu peux faire bosser des gens de l'autre côté de la Méditerranée pour deux ou trois fois moins... Même somme de boulot, mêmes objectifs, mêmes pressions, mais pas le même type de personnel... Pas ou peu de syndicats... Bah de toute manière, quand les gens gueulent trop, déjà, on leur fout la trouille ! Attention, Bébert ! T'as 25 piges d'ancienneté dans le bouclard, mais si tu la ramènes de trop tu partiras en retraite un peu plus tôt que prévu... Licenciement économique ? Faute grave ? Tous les moyens sont bons, même les plus crasseux...

Et puis, forcément, comme on veut que les gens bossent, on leur fait les gros yeux et on les menace quand ils viennent de se faire lourder de leur boîte parce qu'ils tenaient pas leurs objectifs... Alors on les montre du doigt, on les présente comme des assistés qui profitent du système... Régulièrement, on vous parle de fraude aux prestations sociales, de dette publique, de trou de la sécu... Mais plutôt que de vous faire bosser direct en CDI on vous fait passer par des CDD. Comme ça, ceux qui vous embauchent peuvent ne pas se sentir obligés de vous garder, et vous lourder au bout de deux mois de période d'essai en prétextant que vous faites pas l'affaire, que vous allez pas assez vite, que vous n'avez pas l'esprit d'entreprise, que vous être trop refermé sur vous même et que vous ne faites pas assez d'empathie avec vos voisins... La liste est longue... Autant morceler les parcours professionnels et les rendre plus précaires encore qu'ils n'ont jamais été... Génération employé jetable... D'un côté, quand t'es jeune, on te lourde parce que t'as pas assez d'expérience dans le monde du travail, et de l'autre, on peut te dire que t'es trop vieux pour rester à ton poste... C'est tellement plus simple !

Je sais pas si vous avez déjà vu comment ça se passe sur les offres d'emploi, mais ce qu'il faut que vous sachiez, c'est que, quand vous êtes patrons, vous pouvez sélectionner des CV sur Internet, ou des profils... Vous pouvez poster des offres... Quand vous êtes demandeur d'emploi, vous avez accès à une quantité infinie d'annonces plus ou moins intéressantes dans tout secteur d'activité... C'est présenté presque de la même manière que sur un site marchand, et on se retrouve à choisir une offre d'emploi exactement comme on choisirait un frigo. Là où le bât blesse encore une fois, c'est qu'on n'a pas tout notre temps, on n'a pas toute la vie, et y a un moment où la prise de décision est forcée, sous peine de se retrouver sans ressources, en fin de droits, etc...

Et puis on vous montre les SDF... Si vous faites pas exactement ce qu'on vous dit au moment où on vous dit de le faire, c'est la rue et sa crasse qui vous attendent... Ca prendra du temps, c'est toujours comme ça, avec une déchéance, elle peut être courte, mais souvent, elle est longue... Ce n'est qu'une fois que vous êtes dans la merde que vous vous rendez compte que vous êtes tombés bien bas... Plus bas ? Vous y êtes déjà ! Alors y a qu'à rebondir (Chez votre marchand de journaux)...
Y a pas de petites économies, y a que des gros profits... Et même quand y a profit gargantuesque et boulimique, derrière, y a économie... Sans déconner, pourquoi on irait se faire chier à envoyer des gosses à l'école alors qu'on peut leur faire fabriquer des fringues de marque pour à peine un dollar...^^
Oserais-je penser que ces crises sont volontaires, préméditées, provoquées par des gens qui vivent en permanence sur la peur de leurs semblables pour conserver leurs avantages, leurs richesses et leur pouvoir ? Probablement possible...^^

Oserais-je penser qu'il y a des bombes au C4 qui se perdent ? P't-être bien... Mais bon, pour l'instant, les seules qu'on pose, ce sont celles qui font le plus de Frags à Counter...^^ Hé oui... N'est pas Zapata ou Che Guevara qui veut...
Si on écoute Napoléon, il dit que dans les révolutions, y a deux sortes de gens : Y a ceux qui les font et ceux qui en profitent... Bah avec les crises financières, c'est pareil...^^

Ah, et puis faut que je reparle d'Obama, aussi... Un président américain noir !!! Putain, j'avais pas vu ça depuis Deep Impact, moi !!! J'en étais resté à Denzel Washington dans Hurricane Carter, à Samuel L. Jackson (The Greatest) dans Pulp Fiction, à Will Smith dans Sept Vies, à cet acteur black, dont j'ai oublié le nom, un colosse, qui joue dans La Ligne Verte... Un putain de film à voir et à avoir dans sa dévédéthèque... Barack Obama, à lui seul, capable de faire renaître l'espoir chez un peuple asservi et opprimé... Je pensais qu'une nouvelle vision de l'Amérique était possible avec Obama... Bah disons qu'au moins, on n'a plus Bush et sa connerie réactionnaire, mais oserais-je penser que pour les gens défavorisés qui vivent dans le Bronx ou ailleurs, à South Central, par exemple, l'élection d'Obama ait changé quoi que ce soit ? J'en sais rien... J'ai un doute, en fait... Et il est loin d'être favorable à Obama...
Y a encore deux films que vous devez voir : Do The Right Thing, de Spike Lee, et Crips VS Bloods, de Stacy Peralta... A l'occase, jetez un oeil sur quelques vidéos qui traînent sur le Net, où on vous parle de Hip-Hop et du Klu-Klux-Klan, à mon avis, vous allez avoir de (bonnes) surprises, pour peu que vous vous intéressiez un peu à la culture black, ouais, y a moyen que ça vous plaise, c'est possible...^^

2009... Pareil, on s'était tous dit que c'était pas possible, un truc comme ça, et pourtant, c'est arrivé par une journée de juin... Michaël Jackson a tellement voulu être bad qu'il a fait le trip qui va avec...^^ Nan, c'est pas possible qu'un mec comme lui soit mort !!! Et pourtant, si... Ce mec-là, malgré toutes les rumeurs - fausses ou avérées - et bien souvent crasseuses et malodorantes - Il aura fait rêver toute une génération, et probablement qu'il sera toujours imité, mais jamais égalé... Ce mec avait de l'énergie, de la puissance, il pouvait faire quelque chose d'encore plus grand... Ce mec-là, j'aimais le voir danser, j'aimais l'entendre chanter, j'aime le sentir encore hanter nos samples et nos grooves... Il a réussi là où beaucoup se pètent les dents... Un black qui se hisse au sommet de son art et qui, au travers de ses chansons les plus connues, arrive à nous faire passer la vibe... Putain, mais pourquoi il a pas fait breaker ou DJ...^^ Là où il est, on lui fout enfin la paix. Il a pas toujours fait les bons choix dans sa vie, mais perdre un artiste comme ça, ça fait quand même quelque chose...

2010... La crise, toujours elle... Commencée deux années plus tôt, son épicentre, les banques, son séisme d'au moins 27 ou 28 sur l'échelle de Richter (Ou de Standards & Poors, à la limite), qui secoue la planète entière, déjà mal en point au point qu'on décide de la filmer du ciel... Qu'on soit dans une belle merde parce que ces gens avides de fric et de profits juteux l'ont souillée et salopée à jamais ? Ouais, y a moyen, c'est possible... Oserais-je penser, dans mon incommensurable naïveté, qu'on est tous coupables d'avoir fermé nos gueules quand il nous était expressément conseillé de l'ouvrir ??? Bah, p't-être un p'tit peu quand même...^^

D'ailleurs, Home, c'est de 2009, c'est vrai... Mais bon, y avait Michael Jackson dans les baladeurs multimédia...
En 2004 y avait Le Jour d'après... Oserais-je imaginer, comme ça, entre deux quintes de toux, qu'on n'y est pas encore tout à fait, dans cette putain de journée qui vient après ? D'ailleurs, après, il se passe quoi... On crève tous à la fin, ou y a un Happy End avec Tony Stark en Iron Man qui vient botter le cul du méchant pollueur ? Il était pas marchand d'armes, le père Stark, des fois ?^^

2010... ON FAIT PETER LES CRAMPONS ET LES VUVUZELAS !!! Eh oui ! Nouvel été passé dans la frénésie footballistique... La fièvre des stades en feu quand une grosse pointure du cru met une praline à 35 mètres des cages, faisant trembler le Kaïser lui-même... De ces équipes qu'on pensait petites, qui se sont révélées entreprenantes et effrontées et qui ont su se hisser très haut... Tandis que nos bleus, englués dans la pub et la merde, se sont fait sortir sans ménagement, à la sèche, quoi, Fanny... Allez hop, dégagés avant même les huitièmes... Sans parler de l'énorme bordel qu'a suscité la fameuse grève de l'entraînement... A la limite de l'indécence quand on voit combien ces mecs-là sont payés au mois, et à combien ils émargent avec les cachets de la pub...

Honni soit qui mal y pense, et pourtant, j'pense que ces mecs-là, depuis 2010, sont honnis...^^ Oserais-je penser qu'une fois encore, on est vraiment passé pour des cons, et qu'on l'a prouvé sur un terrain de foot ? Bah ouais, c'est possible, ça aussi...^^
C'est jamais marrant, pour toute une équipe, d'encaisser une déconvenue pareille, mais dans le sport, c'est comme ça... On n'est pas le meilleur parce qu'on croît qu'on en est un, on l'est quand on le prouve. C'est ce qu'à fait l'Espagne.
Une fois les derniers vuvuzelas rangés, l'heure est à la douche froide, la gravité frappe... Et v'la t'y pas qu'un soir de septembre, on nous annonce une réforme des retraites... Le même genre de réforme à la con contre laquelle on a gueulé en 95, et j'peux vous en parler, j'en étais...^^ Mais qu'est-ce que vous voulez, allez expliquer le plan Juppé à un étudiant à la con, comme moi... Bah, déjà, Juppé et sa clique, je pouvais pas les blairer, alors c'était pas pour penser du bien de ce qui sortait de leurs cerveaux ramollis et congestionnés par la merde ! Donc, la même, en couleur, on change le papier peint et on te ressort à peu près la même soupasse, quoi... Le message il est pas bien dur à comprendre, en gros, tu vas bosser plus, plus dur, plus longtemps, et en plus, attends-toi à te taper au moins cinq ou six bouclards différents avant de te faire ta carrière et ses 42 annuités... La retraite à soixante ans ? Pfuittt !!! Plus rien !!! Envolée !!! Oserais-je penser dans ma révolte primaire qu'une fois encore, on s'est bien fait enculer ??? Oserais-je penser que depuis 40 piges, on nous prend pour des CONS ? Oserais-je penser, enfin, que tous les acquis sociaux pour lesquels nos parents et grands parents se sont battus sont en train d'être bouffés comme peau de chagrin ??? P't-être pas, sûrement, même...^^

Pis d'toute manière, c'est voté, c'est adopté, c'est plié... La même que pour Hadopi et la LOPSI 2... Vous en rêviez au point d'en faire des cauchemars ? Eh bien Sarko l'a fait... Vous avez voulu le voir élu ? Vous avez voté pour lui ? Bah voilà...
Laissez ces gens-là formater à leur guise ce qui reste à l'intérieur de vos crânes, et vous aurez une belle société, puante à souhait, où on n'aime pas trop ce qui est bronzé et ce qui n'a pas la couleur locale...
Il y a, dans cette France, une forte odeur de crasse brune... Hier sous les traits d'un nain fou furieux, ou encore d'un vieillard, aujourd'hui, sous les traits d'une femme, bien sous tout rapport, qui passe bien, qui a de la gouaille, qui vend bien son programme, qui - OCCASIONNELLEMENT - Euh, enfin, presque tout l'temps, j'crois - attire à elle les déçus de la gauche, qui voient en elle une future Marianne de la république...^^
Bah ouais... Marine présidente ? Bah, vous en rêviez, au point de plus pouvoir fermer l'oeil de la nuit ? Bah, la gourgandine, elle va p't-être bien le faire... C'est possible... Oui-oui-oui-oui-oui !!! (^^)

Oserais-encore une fois penser que l'apéro Saucisson et Pinard que l'extrême droite française a voulu organiser en plein Paris XVIIIème n'est que la face émergée d'un racisme bien ancré en France ? Sûrement... Quand vous entendez ces gens-là parler, j'vous assure, ça fout la trouille... Et ça vous colle une putain de courante...^^ Quoi, vous savez ? Ah ouais, d'accord, ça rassure...^^

2011... Putain de crise, toujours elle, un peu passée, un peu derrière nous, mais jamais complètement partie... Et un 11 mars... Moi, j'étais dans le bus, je sortais de chez ma dentiste préférée (qui m'a bien soigné et ce, sans jamais me faire mal, merci à toi, si tu me lisais ), instinctivement je mets ma radio... Et là, j'apprends que le Japon, ce pays de grands et talentueux créateurs, vient de subir le pire séisme de son histoire... Bon, là, on n'est pas à 38 ou 42 sur l'échelle de Richter (La revoilà ), mais au moins 9... Pire qu'en 2004 à Phuket ou à Banda Aceh...^^
La terre a tremblé quelques secondes... Et la mer s'est chargée de tout détruire à coups de lames... Vagues scélérates qui vous découpent du bitume comme mon boucher de quartier tranche sa viande de porc...
Pauvres japonais... Pourtant, à eux, on leur avait dit comment ça marchait, les séismes... Sauf quand ils sont cataclysmiques...^^ Le lendemain, pourtant ébranlé par la stupeur d'un tremblement pareil, BA-DA-BOUM !!!
Boum, Big badaboum !!! J'pensais que Depuis Tchernobyl, on n'aurait eu plus jamais ça...^^ Bah on a fait pire... Fukyshima explose, les cuves fuient, les circuits crament et fondent les uns après les autres...

Et voilà nos japonais, encore enchevêtrés dans leurs décombres, se retrouvant en plus avec une catastrophe nucléaire sur les bras... Oserais-je penser que dans de telles conditions, on est forcé à penser que quand la merde vient, elle vient BIEN, et en général, toujours bien accompagnée ? Là encore, pas peut-être... SUREMENT...^^
Mais les japonais se relèveront et repartiront encore plus fort... J'en suis sûr... C'est moi, La-Matrice, 37 piges, forumeur et Internaute français, Gaï-jin en vos contrées si fascinantes qui vous le dis... Une preuve ? Y en a un paquet... Y a pas plus vivant et plein de puissance et d'énergie que les artistes japonais, qu'ils soit chanteurs de J-Music, mangakas, réalisateurs, concepteurs géniaux de jeux qui déchirent tout depuis 50 piges, au moins :
Lors du dernier salon du livre à Paris, sur le stand d'Animeland (Un excellent canard sur la culture japonaise, les animes et les mangas entre autres), un mangaka, connu des initiés pour être l'auteur d'IKIGAMI, j'ai nommé Motoro Mase, nous a fait un merveilleux cadeau. Traverser le pacifique en avion, et venir discuter et converser avec les fans français de ses mangas... Jusqu'à maintenant, j'connaissais pas IKIGAMI... Bah vous voyez, quand j'entends parler des mecs comme ça, j'ai franchement envie de m'intéresser à ce qu'ils font.

2011... On n'en a pas fini, encore... C'est tellement vrai quand on pense à ce qui s'est passé dans une chambre d'hôtel à New York... D'un côté, Strauss-Kahn, la bite dans une main et l'autre sur sa carte de "Monsieur Important", de l'autre, une femme de chambre, black, de surcroît, qui, faute à pas de chance, vit dans une turne paumée dans un des quartiers les plus pauvres de Big Apple... L'autre, manifestement queutard insatisfait, aurait voulu en remettre un p'tit coup avant de prendre l'avion et de rentrer en France... Mais bon, à un moment donné, quand on dit NON, c'est NON !!! Bordel ! Même si Nafissatou Diallo avait parlé en kassonké, en bambara, en peul ou en woloff, un NON, c'est pourtant CLAIR...^^
Sur le coup, je m'étais dit qu'il y avait quand même une justice, puisque ce M'sieur FMI, là, s'est fait cueillir sur le tarmac de l'aéroport pour répondre de ses actes devant la justice. L'illusion s'est arrêtée là, quand, après tollé dans les média du monde entier, on a essayé de creuser un peu l'affaire, quoi, lui donner de la profondeur, du champ, de la matière...^^ Bah oui, pour qu'une affaire soit délicieusement scandaleuse et qu'elle fleure bon l'affaire de moeurs, il faut naturellement que les torts soient partagés : D'un côté, le queutard insatiable avec sa bistouquette à la main, de l'autre, l'affabulatrice qui aurait monté toute une cabale pour faire tomber un personnage important et reconnu comme tel par ses pairs. Alors ça a été toujours plus loin dans la crasse, et finalement, on a fait en sorte que l'affaire s'effondre sur elle-même, que la plainte pour viol ne tienne plus et que de toute façon, c'était forcément un acte délibéré à visée diffamatoire et calomnieuse... Autant qu'on considère que Nafissatou Diallo est folle et qu'elle aura imaginé toute cette histoire nauséabonde, ça arrange tout le monde, et puis surtout ça évite de réfléchir...

Et puis c'est marrant d'imaginer le parallélisme entre les deux : D'un côté, une turne dans un quartier glauque et mal famé, de l'autre, un luxueux loft au loyer exorbitant de 135 000 €... De qui se fout-on, là...
Et donc, tout ça pour en finir sur le plateau du JT de TF1 où l'intéressé dit qu'il a juste fait une faute... Putain, y a des baffes qui se perdent...^^
Et puis vous vous souvenez de Stéphane Guillon ? On lui a tiré dessus à boulets rouges et on l'a viré de l'antenne de France Inter parce qu'on a trouvé son billet sur Strauss-Kahn un poil trop acerbe... Bien que ce jour-là il ait quand même fait fort, sa satire relevait pourtant d'un fond de vérité... Dans les viols, y a trois sortes de gens. Celles qui les subissent, ceux qui les perpètrent, et ceux qui vous disent que c'était consenti... Ceux qui disent, aussi, que c'est de sa faute à elle, qu'elle n'avait pas à porter une jupe à ras la fouf' et un décolleté ouvert jusqu'au nombril... Bah merde, alors !!! Les femmes ne vont pas choisir de s'habiller comme des sacs sous prétexte qu'il ne faut pas réveiller la libido de ces messieurs ! C'est dingue, ça, quand même !!!
Oserais-je penser qu'il y a encore des gens, de nos jours, qui peuvent s'octroyer le droit de vie ou de mort sur leurs concitoyens, et à l'envi, leur pourrir la vie jusqu'à la désintégrer complètement, et leur retirer le peu de fierté et de dignité qui leur reste ? Tu la ramènes de trop et on te détruit... T'es un gentil toutou et on te laisse t'abêtir devant la télé et son cortège d'émissions de merde.

Chacun est son propre flic... Rien de telle que la peur et l'autocensure... Il faut aimer l'autorité établie, il faut aimer le parti, et ne pas se rendre coupable de "malpensée". ou si on corrige en Novlangue, en "Crime-par-la-pensée", ou plus court, "Crimepensée"... Orwell, 1984, j'invente rien...^^

QUAND C'EST NON, C'EST NON !!! PUTAIN DE MERDE !!! FAUT VOUS LE BALANCER EN QUELLE LANGUE, PUTAIN ?!!! Faut vous mettre un coup de pied dans les boules pour que ça rentre, c'est ça ? Faut vous la couper en rondelles et la passer au chalumeau ?!!!

2011 BOUGE... Mais pas dans le bon sens...
C'est vrai que c'est encore un poil trop tôt pour faire une rétrospective !
Oserais-je penser, dans ce doux parfum d'apocalypse, qu'on n'a pas encore tout vu et qu'il faut s'attendre au pire ??? Peut-être... Et c'est certainement pas Ben Laden, en scooter entre le paradis et le purgatoire pour échapper à la géhenne qui l'attend, qui me contredira... C'est vrai que les morts, ça parle pas... Enfin si... Ceux qui aimeraient bien qu'on les respecte, ceux dont on n'aurait jamais du souiller ni les tombes ni la mémoire... Ceux, enfin, morts pour avoir défendu un idéal de justice et de paix, ceux, morts simplement pour avoir osé dire non... Ceux, morts parce qu'ils étaient nés juifs... Ceux morts parce qu'ils se sont retrouvés paumés entre Varsovie et Katyn... Morts pour rien... Morts parce que des enfoirés n'en ont jamais assez, morts, parce que jusqu'à preuve du contraire, j'suis en droit de penser que l'être humain est une erreur sur cette planète.

Oserais-je penser que dans l'oeil d'un animal, il n'y a ni convoitise, ni haine, ni machination ? Pas peut-être, sûrement !

Bon, j'sais pas ce que t'en penses, toi, là, on sait jamais, dès fois que tu passes comme ça, ici, en speed, parce que t'as fait une recherche et que t'es tombé là, mais moi, en tout cas, c'est c'que j'pense, j'vois ça comme ça et plus ça passe et moins ça me rassure... Si ça peut te rassurer...^^

Sinon, tout le monde, vous êtes OU, là ???
Nan parce que c'est toujours un bon délire de taper un freestyle à près de 11 plombes du soir, ( Y repenser la nuit et sr dire qu'on a encore oublié de parler d'un paquet de choses), mais moi, j'vous attends !

Sinon, ceux qui me connaissent (toujours) peuvent toujours faire sonner mon téléphone !

J'ai pas changé d'numéro, Dédicace à FAB(E)...^^ Et à la place, moi, j'vous la fais en mode Apéro Bière turque et Kébab, vous êtes prévenus...^^

J'pose mon blaze au coin d'ta page... Et j'disparais...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Rage De Dire...^^
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que dire à une amie-collègue qui craque
» Peut-on dire que pardonner, c'est << penser >> ses plaies ?
» "Problematique" s je puis dire
» Vous en dire un peu plus pour avoir votre avis
» Ce que j'ai à dire à mon Créateur (ou Dieu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lézérisson. :: La cour de récré.-
Sauter vers: